• Prisca

Témoignage : J'ai bénéficié d'un don d'enfant à Tahiti.


Véronique Bachelier Vidar auteur de "Fa'a'amu, mes enfants adoptés"

Véronique Bachelier-Vidar est maman de deux enfants adoptés avec son mari à Tahiti. Une adoption un peu spéciale puisque la tradition polynésienne veut qu'on "donne" son enfant si on ne peut pas l'élever soi-même. Véronique nous raconte son histoire, un vibrant cri d'amour et de reconnaissance.


Pendant les quelques années qui ont conduit à l'adoption de ses deux fils à Tahiti, Véronique a tout noté scrupuleusement dans des cahiers d'écoliers. Elle nous restitue aujourd'hui ces longs mois dans un livre "Fa'a'amu", mes enfants adoptés. En Polynésie, Fa'a'amu signifie "faire manger", "nourrir". Il n'est pas rare ni anormal qu'une femme donne son enfant à naître ou à peine né à des proches ou même à des inconnus pour qu'ils aient les meilleures chances dans la vie. Alex et Clément, ses deux fils qu'elle élève avec son mari, sont aujourd'hui son bonheur. 


Pour lire l'article en entier, c'est ICI...




  • Interview Tetuanui
  • -
  • Tetuanui
00:00 / 00:00

ME SUIVRE

  • Facebook Classic

adoption polynésienne

© 2018 par Prisca Guillemette Artur