• Prisca

L'histoire d'Allison

Mis à jour : 20 févr. 2019


Le beau sourire d'Allison

Pas évident de se raconter... On va essayer... J'ai 29 ans, je suis célibataire, je suis éducatrice spécialisée et je travaille principalement dans la protection de l'enfance.

Un comble pour une "spécialiste" de l'éducation que de ne pas pouvoir avoir d'enfant !


J'ai appris il y a un an que j'avais une i.o.p. (Insuffisance ovarienne précoce, ndlr) alors les traitements de stimulation pour une cryoconservation ont commencé... Puis quand on te dit que tu es bientôt ménopausée, la "chasse au bébé" commence car ton temps est compté...


Je suis chanceuse car j'ai eu accès aux traitements rapidement et n'ai pas dû attendre de longues années et essayer plusieurs protocoles... Ne répondant que moyennement aux stimulations j'ai décidé d'entreprendre des démarches pour un agrément en parallèle du parcours médical, et sans trop de problème car, (déformation professionnelle ? ) je sais qu'il ne suffit pas de porter un enfant pour être sa mère...


je sais qu'il ne suffit pas de porter un enfant pour être sa mère...



Même si la pilule fut quand même difficile à passer, j'ai envié mes proches qui tombaient enceintes avec une facilité déconcertante et en ai voulu au monde entier pour cette injustice, de ne pas me sentir "normale" et de vivre cela dans l'ombre, plus ou moins seule..


Au départ mon souhait était une adoption d'un enfant pupille de l'état, "enfant le plus jeune possible et en bonne santé". Puis la désillusion par les travailleurs sociaux quant au délai d'attente mais surtout au vue de ma situation (célibat)....


Alors les recherches ont commencé sur les dom_tom... Pour savoir si l'adoption était pareille. Puis je suis tombée sur l'adoption polynésienne...


Une adoption qui me "ressemble", qui enlève certaines angoisses (la dossier vide de l'ASE, aide sociale à l'enfance, ndlr) mais qui en amène d'autres (que les parents changent d'avis ou de ne pas trouver une mère biologique).. .


Je ne suis qu'au début d'un long parcours...

L'obtention de l'agrément sera une première étape... Et il me reste encore la chance de pouvoir passer par une FIV un jour...

Je souhaite bon courage à toutes celles qui sont dans un parcours d'adoption ou médical...


Pour ma part je fais confiance au destin et à ma bonne étoile !




Un grand merci à toi Allison pour nous avoir raconté ton parcours. Il faut beaucoup de courage pour se confier alors même que l'on n'a pas encore atteint son but... C'est tout ce que je te souhaite, tout le bonheur du monde, là où voudra bien te guider ta bonne étoile...

Fa'a'ito'ito...

464 vues
  • Interview Tetuanui
  • -
  • Tetuanui
00:00 / 00:00

ME SUIVRE

© 2018 par Prisca Guillemette Artur